Marc-Antoine Adam de Villiers

Marc-Antoine Adam de Villiers

Ses premières expériences dans le monde du travail

Avec tout juste un an de travail, marc-antoine de villiers (Se rendre sur le profil Nouvelobs sur marc-antoine de villiers) on lui décernait déjà le statut de meilleur Trader Junior chez Van der Moolen. Il se forme à un grand nombre d'instruments financiers et se spécialise en particulier dans les obligations allemandes. Les années passant, Marc-Antoine de Villiers côtoie des opérateurs financiers hautement qualifiés et affronte la réalité de tous les marchés boursiers européens.

L'opérateur boursier crée une agence d'enseignement du trading www.trader-formation.com

Marc-Antoine de Villiers se trouve être le premier au niveau national à démocratiser la stratégie financière du Scalping. Rapidement, il a voulu entreprendre et partager son importante expertise en tant qu'opérateur boursier. Marc-Antoine de Villiers délivre un enseignement directement inspiré de son savoir-faire professionnel, en permettant à ses élèves de découvrir plusieurs techniques jusqu'à présent dévoilées aux initiés.

L'expert de la tactique du Scalping

La tactique nommée Scalping est une spécialité de trading que Marc-Antoine de Villiers domine tout à fait. Le Scalping revient à faire des petits profits lors de courtes périodes de temps sur un indice, une action, certaines fois en quelques minutes. Un programme pour passer des ordres doublé d'un financier efficient tel que le jeune trader représentent des instruments vraiment très efficaces si l'on désire obtenir des intérêts réguliers grâce à la stratégie du Scalping. Marc-Antoine de Villiers se présente comme la référence française relativement au Scalping.

Après avoir obtenu un Bac S, Marc-Antoine de Villiers étudie deux ans au sein du département finance et gestion à l'UNS, Université Nice Sophia Antipolis. L'aïeul de Marc-Antoine de Villiers était le légendaire écrivain de la série "S.A.S.", Gérard de Villiers. Il est reçu à l'université Dauphine à Paris et y suit un Master en section Finance.