Forbes Welcome

Forbes Welcome

La famille, le sport, un homme de valeurs

Défendant le contentement et la stimulation des équipes dans l’entreprise, le "capitalisme responsable" est un courant fondé sur le continent américain dont se revendique Abilio Diniz (source officiel) Athlète, le chef d'entreprise commence sa journée par un entraînement sportif. Autrefois goal, il a aussi pratiqué la capoeira et la musculation. L'entrepreneur est le père de 6 enfants, c’est un homme tenant aux valeurs familiales. Abilio Diniz est catholique pratiquant, il est extrêmement attaché à Sainte Rita, la patronne des causes désespérées.

En 1929, la famille d’Abilio Diniz émigre du Portugal au Brésil. Il a vu le jour en 1936 dans la capitale économique du Brésil. C’est en Amérique du Nord qu’Abilio Diniz entend se perfectionner en économie. C'est pour ne plus être un souffre-douleur qu'il a appris les arts martiaux.

Le premier supermarché Grupo Pão de Açúcar créé dès 1959

À la fin des années cinquante, le père d’Abilio Diniz estime déjà que l’avenir du négoce se jouera avec les supermarchés. A la fin des années 50, le jeune homme lance le tout 1er libre-service du Grupo Pão de Açúcar. Une décennie plus tard, GPA compte mille quatre cents collaborateurs et quarante supermarchés. Pour faire progresser sa propre chaîne, Abilio Diniz s'est inspiré de la réussite de Carrefour, dont il a rencontré les fondateurs au milieu des années 70.

Le retour dans le monde de la distribution brésilienne

La participation au capital de Carrefour Brésil monte à à douze pour cent mi-2015. Dès lors, Abilio Diniz dispose, à travers Peninsula, de deux places au conseil d’administration. Peninsula, une société d'investissement créée par la famille Diniz, rend publique en décembre 2014 son arrivée au capital de la branche brésilienne de Carrefour, à hauteur de 10 pour cent. l'homme d'affaires s'occupe de Brasil Foods et cherche de nouvelles opportunités d’investissement depuis son retrait de GPA. Abilio Diniz est nommé président du conseil d’administration du géant de l’agroalimentaire Brasil Foods (BRF) en avril 2013.

Le partenariat avec Casino, une aventure inaboutie

GPA reconquiert son équilibre financier après la crise économique et entame les discussions de rapprochement avec Casino. Il affronte en effet la concurrence de Carrefour sur ses terres brésiliennes. Abilio Diniz revend des actions pour 1 milliard de dollars au groupe Casino, tout en s'engageant à laisser le contrôle de son groupe sept ans plus tard au directeur de général de Casino. L’abandon de la Banque Brésilienne de Développement et l'opposition de Jean-Charles Naouri font échouer l'alliance de Carrefour Brésil avec GPA.

Abilio Diniz fut un ami de l’ancien dirigeant du Brésil, Lula. D'après "Forbes", la fortune de l'entrepreneur est estimée à 3,7 milliards de $, ce qui en fait le 10e homme le plus fortuné du sous-continent brésilien. Le businessman est dorénavant l’un des individus les plus puissants du Brésil. Abilio Diniz est l’un des personnages les plus fascinants du sous-continent brésilien.